Pouligney est situé dans un vallon peu profond. A l’ouest la source d’Archamp alimente le ruisseau de Quenecey qui se perd dans les terres après un très court parcours de 250 mètres. Le point culminant atteint  397 mètres au bois des Pérrières (altitude de 250 mètres à la mairie).

 

 

  1. HISTOIRE

 

A l’époque gallo-romaine le territoire de la commune fut le lieu de passage d’une voie venant des Brousses et de Chaudefontaine, cette route appelée la Pérousotte arrivait de Lusans et Corcelles –Mieslot et rejoignait Villers –Grélot. A la fin du 19ème siècle des ruines furent découvertes au lieu –dit de Quenecey, l’historien et archéologue Castan posa alors l’hypothèse de l’existence d’une villa romaine à cet endroit.

La première mention de Pouligney date de 1260 lorsque le seigneur de Montfaucon reçoit de Hugues Comte de Bourgogne :

« Poloigney et sa terre » ainsi que de l’abbaye de Bellevaux « ses possessions en hommes, terres et rentes audit lieu »

Jusqu’à la Révolution la terre de Pouligney appartiendra à divers possesseurs dont les biens et les droits se chevauchaient. Citons entre autres le seigneur de Montfaucon, l’abbaye de  Saint Paul, celle de Saint Vincent, le seigneur de Chatillon-Guyotte, le seigneur de Roulans.

En 1518 la permission est accordée aux habitants de s’assembler en communauté.

En 1584 le seigneur de Roulans, principal propriétaire des terres du village déclarait

« … m’appartient le village de Pouligney auquel j’ai 33 hommes, tous lesquels me sont sujets en toute justice, haute moyenne et basse comme aussi leurs meix° et héritages et aussi tous mainmortables° »

A la veille de la Révolution les Iselin de Lanans et les Grammont possèdaient des biens et des droits au village qui dépendait  de la seigneurie de Montbarrey.

La période révolutionnaire fut marquée par la chasse faite par les autorités aux prêtres réfractaires protégés par la population.

Pouligney fit partie de la paroisse de Saint-Hilaire jusqu’à la révolution ( en 1636 il existait une église en ruines sous le nom de Saint Etienne). Les habitants de Pouligney cherchent  à reconstruire leur église. En 1767 ils profitèrent de la réédification de l’église de Saint-Hilaire pour demander que le surplus de leur participation serve à construire une église à Pouligney. Malgré les protestations du curé de Saint-Hilaire, celle-ci fut construite entre 1767 et 1769. Le curé de Saint-Hilaire se refusa à lui accorder le titre d’église. Située sur l’emplacement de l’ancienne chapelle elle se compose d’un clocher –porche couvert en « aiguille » d’une nef à 2  travées, d’un transept avec 2 chapelles

En 1847 un cimetière et un presbytère furent construits, d’importants travaux de réhabilitation furent entrepris à l’église à la fin du 19ème siècle par l’architecte Boutterin.

 

  1. POPULATION - ECONOMIE

 

En 1630 la peste frappe Pouligney qui passe de 30 feux° en 1614 à 6 en 1657. Une épidémie de typhoide en 1849 fait 74 victimes sur 400 habitants ce qui provoqua la réalisation de l’adduction d’eau.

Le village vivait presqu’exclusivement de l’agriculture. Ainsi en 1795 l’élevage progresse pour faire face aux besoins créés par l’augmentation de la population(16 chevaux,199 bêtes à cornes, 120 porcs,238 moutons).

En 1848, 193 propriétaires exploitent 2830 parcelles, le village compte 67 maisons. Le premier cadastre est établi en 1820.

Au début du 20ème siècle, la culture des plantes fourragères augmente , le cheptel se spécialise progressivement vers l’élevage laitier. Une fromagerie travaille le lait, elle fermera ses portes en 1973.

Il existait 3 foires, celle du 2 décembre, la dernière en activité permettait la vente de quelques porcs à la fin du 19ème siècle. Vers 1850 une tuilerie produisait 120000 tuiles, sur le ruisseau de Quenecey un moulin à 2 tournants° moud quelques sacs de grains.

En 1875 un rapport de l’instituteur signale « la commune possède 3 belles fontaines alimentées d’une eau de médiocre qualité, troublant à la moindre averse et trop peu abondante en été »

En 1976 le remembrement  permet aux 6 exploitations agricoles de cultiver 300ha  de terres.

Aujourd’hui  il reste 2 exploitations organisées en GAEC.

 

Population à Pouligney :

 

1657 :23 habitants

1688 :13 feux ou maisons 77 hab.

1790 :290 hab.

1826 : 334 hab.

1851 : 423 hab.

1876 : 401 hab.

1901 : 239 hab.       

1926 : 194 hab.

1954 : 183 hab.      

1975 : 264 hab

1982 : 436 hab

2013 : 640 hab

 

 

 

 

 

Pouligney en quelques chiffres...

Equipements et bâtiments :

 

1777 réservoir pour le bétail                                                                       

1782 maison du pâtre                                                                                    

1825 fontaine publique                                                                                  

1831 maison commune avec 2 classes et 2 logements

1861 bassin de la grande fontaine, lavoir source d’archamp

1863 salle commune avec mairie

1927 électrification

1952 adduction d’eau avec station pompage source d’archamp